NOS ENFANTS

Dans le quotidien de Makara

Les familles que nous aidons vivent avec moins de cinq dollar par jour dans des habitations insalubres faites de planches de bois et de tôle, sans eau courante ni électricité. Les parents travaillent à l’usine ou à la décharge. Il est commun que leurs enfants les suivent et les aident au travail dès le plus jeune âge. Les enfants souffrent souvent de malnutrition, de problèmes de croissance, de dentition et de maladies chroniques dus à une mauvaise alimentation.

C’est dans ce contexte que l’EFCC intervient pour donner à ces enfants la possibilité de rompre le cycle de la pauvreté par le biais de l’éducation. Nous nous assurons que tous les matins, les enfants de Baku, Ruls et Russei prennent le chemin de l’école.

L’ONG accueille aujourd’hui une soixantaine d’enfants.

Nous souhaitons offrir à ces enfants des conditions de vie décentes et l’espoir d’un avenir meilleur. L’objectif de l’EFCC est d’étendre cette aide à tous les enfants de ces trois villages et de pouvoir ensuite aider les familles en attente dans les villages voisins.

TON CHEY Sokka

Vit à Russei avec ses deux parents, son frère et sa sœur. Après avoir travaillé plusieurs années dans la décharge de Beong Choeung Ek, le père de Sokka est devenu mototaxi et sa mère travaille en usine. Avec moins de 200$ par mois, les parents n’ont pas les moyens de financer la scolarité de leurs enfants. Sokka a été pris en charge en 2015 par l’EFCC avec son frère Sothea et sa sœur Lyly. Petit dernier de la fratrie, il a su rattraper le niveau scolaire de ses camarades à une vitesse étonnante et se trouve aujourd’hui en tête de classe.

SMEAN Sreynich

A été prise en charge avec son frère Len en 2014. Pour des raisons financières, leurs parents et leurs deux autres frères et sœurs sont retournés habiter en province dans le village de Preyveng. Sreynich habite avec son frère chez de la famille au village de Russei, ce qui lui permet de pouvoir continuer à aller à l’école. Pleine d’énergie, Sreynich est toujours volontaire pour les activités. Dotée d’un fort caractère cela ne l’empêche pas d’être très affectueuse et bienveillante à l’égard de ses camarades.

RAI Rossa

Est l’un des premiers enfants à avoir été pris en charge par l’EFCC en 2014. Il vit au village de Russei avec ses parents et son frère Rossy. Ses parents travaillent tous les deux à la décharge de Beong Cheurng Ek. À son arrivée, Rossa souffrait de nombreuses lésions sur le corps. À force de soins quotidiens, le petit Rossa est aujourd’hui apaisé et en bonne santé.

SMEAN Len

Agé de 15 ans, Len est le frère de Sreynich. C’est le premier enfant de l’EFCC à avoir été placé en formation professionnelle. Depuis juin 2017, il apprend le métier de mécanicien dans un garage voisin. 


TEST TESTNos enfants